Anti-dépresseurs et psychothérapie

Thérapie sans médicaments

La dépression est une vraie maladie, qui se décline par des états plus moins sévères appréciés par la seule compétence du médecin. La consultation médicale est d’autant plus importante que la dépression n’est pas exclusivement consécutive à des chocs émotionnels ou des difficultés psychologiques liés à l’environnement.

Ce n’est pas juste un moment de découragement « un coup de moins bien » ou une « baisse de moral » passagère, mais une réelle affection qui bouleverse l’équilibre et touche l’être à plusieurs niveaux, perturbant ses mécanismes mentaux, physiques, émotionnels et sociaux. Elle altère notamment la production et la régulation de neurotransmetteurs essentiels comme la sérotonine et la dopamine.

Sortir de la dépression avec les thérapies brèves

Dans bien des cas, il est illusoire de penser que la psychothérapie puisse se substituer à elle seule au traitement médical avec antidépresseurs, quand il s’impose. En revanche, elle est une précieuse alliée. Mon accompagnement s’inscrit dans cette conscience.
Quel rôle complémentaire peuvent jouer les différentes psychothérapies, comme l’hypnose, l’emdr, la sophrologie… dans le traitement de la dépression?

Un soutien efficace qui accélère la sortie du mal-être par l’identification et la neutralisation des racines du problème. Ce processus permet graduellement à la personne de panser ses plaies conscientes ou inconscientes, de se libérer des conséquences, et retrouver graduellement énergie et équilibre. La combinaison antidépresseurs et psychothérapie marque une étape significative vers le mieux-être, en minimisant les risques de rechute.

L’accompagnement est identique sans traitement médicamenteux.